Influence de la pression ?

Répondre
rr62
Semi pro
Semi pro
Messages : 142
Enregistré le : 13 avr. 2012, 05:00

Influence de la pression ?

Message par rr62 » 29 avr. 2012, 17:52

<p>Bonsoir,</p><p>J'aimerai savoir quelle influence à la pression sur le vol de la fusée. J'ai fait quelques essais en toute sécurité (à 10 mètres pour pomper et tirer) et j'ai donc été tenté de pousser un peu la fusée. Je suis monté jusque 12 bars environ (ma pompe indique un max de 10...).</p><p>Est-ce que la pression joue sur la vitesse, le temps de vol et la hauteur atteinte ? Et dans quel sens ? Est-ce qu'une trop forte pression n'expulse pas l'eau trop vite ?</p><p>Enfin, concernant les collages, à quelle pression résistent-ils ? 6 bars ou plus ?</p><p>RR62</p>

Avatar du membre
papyjo
Administrateur
Administrateur
Messages : 618
Enregistré le : 07 avr. 2005, 10:48
Localisation : Montbéliard Doubs

Re: Influence de la pression ?

Message par papyjo » 01 mai 2012, 16:58

Si je gonfle à 4 bars, je monte moins haut qu'à 10bars, toutes autres conditions identiques.
C'est aussi ce qu'indique les tableaux de simulation.
De mémoire (et je n'en n'ai plus) Les records (plus de 300m) ont été obtenus avec des pressions très élévées (50b je crois)
La pression a bien une influence sur la hauteur atteinte.
De là à dire que l'influence est linéaire : pas du tout.
8b n'élévera pas la fusée deux fois plus haut que 4b.
Pour des raisons de sécurité, on (je) se limite volontairement <8b parce que :
- c'est dur de pomper
- nos bouteilles se déforment à partir de 8b -> mauvaise géométrie = mauvais fonctionnement
- la dimension du champ de tir et la proximité d'arbres ou d'habitations m'impose d'être modeste
Cela n'empèche, que à 6 bars, mes fusée montent à 170m et que je cours quelques fois, plus de 400m pour les récupérer.

Fatiguant les fusées à eau ;-) :sourire:
Papyjo
Cordialement
Papyjo
http://fusees.free.fr

Avatar du membre
Armstrong
Semi pro
Semi pro
Messages : 195
Enregistré le : 20 déc. 2011, 17:13

Re: Influence de la pression ?

Message par Armstrong » 01 mai 2012, 20:54

Pour ton info papyjo,je crois que le record est de 623 m d'altitude.
C'est un petit pas pour l'homme,mais un pas de géant pour l'humanité.

rr62
Semi pro
Semi pro
Messages : 142
Enregistré le : 13 avr. 2012, 05:00

Re: Influence de la pression ?

Message par rr62 » 01 mai 2012, 22:22

<p>Je crois que j'ai la folie des grandeurs et pomper ne me gène pas :) Mais je crois que je vais devenir raisonnable car j'ai eu ma 2ème explosion ce matin ;( Surement pour d'autres raisons que la pression, mais ça a du jouer...</p><p>David</p>

Avatar du membre
sixbras
Aspirant
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 26 mars 2012, 21:53

Re: Influence de la pression ?

Message par sixbras » 03 mai 2012, 20:36

J'ai fait pas mal de simulation avec les outils proposés sur le site de papyjo, et je suis surpris de voir que le poid a vide de la fusée influence énormément la performance (test en doublant le poid par exemple). Finalement c'est logique, une grande partie de la trajectoire se fait a vide, sur l'élan du départ, donc le Cx et le poid de la fusée comptent enormément.

rr62
Semi pro
Semi pro
Messages : 142
Enregistré le : 13 avr. 2012, 05:00

Re: Influence de la pression ?

Message par rr62 » 04 mai 2012, 02:58

Oui, j'avais cru comprendre cela aussi ; je suis en train de finir RED#2 en faisant attention à ça, mais la quête du pois zéro ne sera jamais atteinte :)

Lucky
Débutant
Débutant
Messages : 11
Enregistré le : 28 avr. 2007, 08:10
Contact :

Re: Influence de la pression ?

Message par Lucky » 04 mai 2012, 07:50

Pour la pression (et le volume d'eau) nous avions fait des test il y a maintenant 3 ans dans le cadre de notre TPE.

La fusée utilisée

Image

Réservoir d'un litre; quatre ailerons tubulaire, récupération par parachute que j'ai essayé de mettre au point il y a quelques années. Il était basé sur le SYLAPUS de Nono, mais était équipé du haut d'une bouteille à la place de pot de yaourt et j’avais rajouté un lest mobile qui facilitait l'ouverture.

Image

Un des deux théodolite utilisé pour mesurer les altitudes.

Image

Le protocole était simple: pour chaque coupe pression - % d'eau,nous faisions un essai avec deux mesures. Les deux théodolites étaient placé diamétralement opposé par rapport à la base, à deux distance différente pour avoir des angles proche de 40 et 50 degré (l'angle optimal étant 45°) pour minimiser au maximum les erreurs de mesure. Je me souvient qu'a l'époque j'avais écrit un paragraphe entier avec plein de calcul pour démontrer que c'était la meilleure position, ah nostalgie quand tu nous tient :cry:

Nous en étions venu à la conclusion que le couple pression - % d'eau embarqué que la communauté conseillait à l'époque (i.e. 6bars - 30%) était bien le meilleur.

Pour la masse, je n'ai aucune donnée pour confirmer ou infirmer mes suppositions, mais je ne suis pas persuadé que l'objectif ne doit pas être la masse zéro: une partie du temps de vol se fait bien à vide, mais elle ne peut continuer que grâce à l'inertie, or l'inertie dépend de la masse. Pour s'en convaincre il suffit de faire une expérience mentale: il est plus simple d’arrêter une voiture téléguidé qu'un 4*4 en roue libre. Je pense donc qu'il existe une masse à vide optimal, mais que cette masse ne tend pas vers zéro.

Avatar du membre
papyjo
Administrateur
Administrateur
Messages : 618
Enregistré le : 07 avr. 2005, 10:48
Localisation : Montbéliard Doubs

Re: Influence de la pression ?

Message par papyjo » 04 mai 2012, 08:25

Bonjour à tous.

C'est la masse d'un corps qui par gravité le ramènera toujours au sol
Intuitivement, je ressent bien ce rapport entre la masse et l'énergie potentielle, Mais je suis persuadé que le CX et la masse de notre fusée, ce sont eux qui vont nous la freiner. Ces 2 points sont une bonne piste de travail.
Au décollage, les 80g de ma fusée sont peu de choses en regard des 300g d'eau .
Mais 2/10 de seconde plus tard il n'y a plus d'eau, et les seules forces qui ralentiront la fusée seront : la pénétration dans l'air et la gravité.
Mes derniers essais de fusées ~1l (outre Tintin qui est pour le fun) sont réalisées avec des "badoit" 33 cl (petit diametre -> meilleur CX) et des collages cyano (petite masse). pression : 6b
Je n'ai pas encore mesuré l'altitude, mais celles qui n'explosent pas au sol, montent très, très haut. Certainement davantage que les 170m déja atteints avec des diamètres supérieurs (Ichtus).
Je mettrai une photo rapidement dans un nouveau post.

Merci Lucky, tes courbes sont très parlantes, mais que se passe-t'il au dessus de 6b, à quel moment la courbe s'infléchit elle?

PS n'hésitez pas à ouvrir de nouveaux posts aux titres explicites quand la conversation évolue vers un sujet diffèrent de celui de départ.
Papyjo
Cordialement
Papyjo
http://fusees.free.fr

rr62
Semi pro
Semi pro
Messages : 142
Enregistré le : 13 avr. 2012, 05:00

Re: Influence de la pression ?

Message par rr62 » 04 mai 2012, 13:45

<p>Oui oui, la question était "et au delà de 6 bars" ?</p><p>Car là est toute la question :)</p><p>Mais bon, pour la prochaine fusée, je vais y aller crescendo et ne pas dépasser 6 bars car ça fait 3 jours que je suis deçu. Bientôt des photos :)</p><p>David</p>

Lucky
Débutant
Débutant
Messages : 11
Enregistré le : 28 avr. 2007, 08:10
Contact :

Re: Influence de la pression ?

Message par Lucky » 12 mai 2012, 19:52

Nous ne sommes pas allé au delà de 6 bars par mesure de sécurité et aussi car pour 1 bar de plus sur le graphique, cela représentai 6 ou 7 lancement de plus, et en décembre quand il fait prés de -10°C, chaque tir compte!

Répondre